Physique des céramiques et des verres
(PhysiCéramVerre)

Techniques de caractérisations : Verres et Céramiques

1.      Les rayons X

2.      La microscopie électronique à balayage (MEB)

3.      Spectroscopie d’absorption infra-rouge a transformée de Fourier (FTIR) 

4.      La spectrométrie UV/visible

5.      Analyse Thermique

Verres et Céramiques

Introduction

I. Définition et Classification

II. Synthèse, Mise en forme

III. Propriétés Mécaniques et Physiques

 

Les céramiques ont la particularité de :

Résister au froid et d'être cassantes

 Résister à la chaleur et d'être sensibles aux chocs

 D'être sensibles à la chaleur mais pas aux chocs

 D'être sensibles au froid mais pas aux chocs

Un solide est plus dense à l'état cristallisé qu'à l'état amorphe.

Propriétés des verres :

Bonne isolation thermique. Capacités optiques (comme le grossissement). Densité et résistance mécanique aux chocs plus ou moins importantes selon sa composition et son mode de fabrication. Excellente résistance mécanique à la compression. Généralement transparent. Extrêmement malléable. Ininflammable. Imperméable. Imputrescible (puisqu'il ne contient aucun élément organique). Recyclable. Sensible aux acides.

CÉRAMIQUES : Matériaux cristallins. Ordre à longue distance. Mise en forme : A l'état solide (poudre) puis chauffée.

VERRES : Matériaux non cristallins. Pas d'ordre à longue distance. Mise en forme : A l'état liquide

Par définition, les céramiques sont des matériaux non métalliques, non organiques, obtenus par l’action de fortes températures.